Amour des fans, héritage… à qui profite l’album posthume de Johnny

مشاهدة
أخر تحديث : samedi 20 octobre 2018 - 3:43
Amour des fans, héritage… à qui profite l’album posthume de Johnny

Disque de platine avant même sa sortie officielle, l’album posthume de Johnny Hallyday enregistre des chiffres de vente hors normes, un jour après sa commercialisation. Mais à qui profite cet engouement


Il profite « à l’amour que le public portait à Johnny Hallyday, et à l’amour que Johnny Hallyday portait à son public. Cet album, il l’a fait pour le public. Il était soucieux de faire un bon album, et il ne pensait pas qu’il ne serait plus là pour sa sortie, son entourage non plus, d’ailleurs », répond le journaliste Didier Dana, chef de la rubrique « personnalités » à L’Illustré, qui a rencontré plusieurs fois l’idole des jeunes

Après sa mort, il s’est vendu 700’000 unités d’albums de Johnny Hallyday. Avec celui-ci, on table sur 800’000. Son record, c’était un million et plus avec l’album « Sang pour sang », écrit par son fils David (en 1999, ndlr). Et le bas niveau de la jauge des albums de Johnny, c’est 200’000

En soirée, la maison de disque Warner Music France communiquait le chiffre de 300’000 exemplaires physiques (CD et vinyles) vendus: un chiffre exceptionnel pour le marché français pour un premier jour de commercialisation

Un dispositif exceptionnel

De nombreux fans du chanteur ont fait le pied de grue vendredi pour acquérir « Mon Pays c’est l’Amour » dès sa sortie à 00h01 précisément. Certains commerces, à Paris notamment, sont restés ouverts une partie de la nuit pour l’occasion

En Suisse aussi, cette sortie a été préparée comme un gros événement. « C’est un dispositif exceptionnel, une mise en avant que l’on a voulu théâtraliser. Et cela correspond, on l’espère, à la plus grosse vente de l’année. Très largement », explique par exemple Nicolas Grand, responsable des produits éditoriaux à la FNAC de Genève Rive

Un héritage à régler

Le retombées économiques seront donc importantes, alors que l’héritage du rocker français crée des remous au sein de son entourage (voir encadré). « Tant que les histoires d’héritage ne sont pas résolues « l’argent est bloqué. La Warner va encaisser ce qu’elle peut encaisser elle-même. Johnny, lui, touchait à peu près deux euros par unité vendue », ajoute Didier Dana qui précise que des droits d’auteur peuvent être touchés 70 ans après la sortie des chansons, avant qu’elles ne tombent dans le domaine public

De nouvelles chansons restent-elles encore dans les tiroirs? « Dans ce qui a été enregistré récemment, non, nous ont dit l’entourage et le producteur. Mais il y a des lives inédits: il y en a un qui doit sortir fin novembre. Et est-ce qu’il y a des versions B ou C des chanson qui ont été enregistrées, et comment vont-elles être gérées? Grand mystère », ajoute Didier Dana

Bataille judiciaire

Une bataille judiciaire est engagée autour du testament américain de Johnny Hallyday, qui déshérite les premiers enfants du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, au profit de sa veuve, Laeticia Hallyday, et de ses deux autres enfants, Jade et Joy Hallyday

Interrogée vendredi par la chaîne TF1, Laeticia Hallyday a dit qu’elle « essayait » de négocier avec Laura Smet et David Hallyday, mais que c’était compliqué

Une première audience est prévue le 22 novembre en France pour débattre de la compétence du tribunal

Propos recueillis par David Berger/RTS Culture   +Free Opinions Culture

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.