Espagne – La Liga: Série noire au Real, peur bleue pour Messi et L’Athletic Bilbao prend un point à Eibar. Vidéos et les images

مشاهدة
أخر تحديث : dimanche 21 octobre 2018 - 5:43
Espagne – La Liga: Série noire au Real, peur bleue pour Messi et L’Athletic Bilbao prend un point à Eibar. Vidéos et les images

Le FC Barcelone a repris la tête de la Liga en dominant le précédent leader, Séville (4-2), lors de l’affiche de la 9e journée et autre d’un match de très haut niveau


Alerte rouge au Real Madrid! L’équipe de Julen Lopetegui, encore battue samedi par Levante (2-1) en Championnat d’Espagne, a accumulé huit heures sans marquer, un record. Voilà la crise avant d’affronter le leader Barcelone, vainqueur de Séville 4-2 malgré l’inquiétante blessure de Lionel Messi

Pour la 9e journée, le Barça a récupéré la première place et rebondi après quatre matches de Liga sans victoire… à l’inverse de son grand rival merengue, qui reste sur trois défaites d’affilée toutes compétitions confondues, et quatre en cinq matches

Cette dynamique effroyable semble difficilement tenable pour Lopetegui, très menacé à l’approche du clasico dimanche prochain au Camp Nou

La seule bonne nouvelle, pour le Real, c’est que les écarts au classement restent limités: derrière Barcelone (1er, 18 pts), Alavés (2e, 17 pts) et Séville (3e, 16 pts) restent en embuscade, au même titre que l’Atlético Madrid (4e, 16 pts), freiné à Villarreal 1-1

Et la « Maison blanche » (5e, 14 pts) n’est qu’à quatre longueurs de la tête malgré un mois sans victoire et en dépit d’une rare pénurie offensive: l’équipe de Lopetegui a scellé la pire série sans buts inscrits dans le temps réglementaire de l’histoire du club, soit 481 minutes consécutives de mutisme (8 heures et 1 minute), jusqu’à la réduction du score de Marcelo contre Levante 72e

Effondrement     

Comment expliquer un tel effondrement pour le Real Madrid, triple champion d’Europe en titre ? Au stade Santiago-Bernabeu, l’équipe merengue n’a pas été aidé par deux grossières erreurs défensives de son champion du monde Raphaël Varane: sur un contre de José Luis Morales (7e) et sur un penalty concédé pour une main dans la surface et transformé par Roger 13e

Et la « Maison blanche » a ensuite poussé en vain, trouvé la transversale par Mariano (34e), buté sur l’excellent gardien Oier

Décidément, les départs à l’intersaison de l’entraîneur Zinédine Zidane et du buteur Cristiano Ronaldo ont laissé un champ de ruines au Bernabeu

A ce stade, l’avenir de Lopetegui semble ne tenir qu’à un fil avant la réception du Viktoria Plzen mardi en Ligue des champions puis, surtout, le déplacement à Barcelone

C’est la dernière chose à laquelle je pense, a coupé Lopetegui en conférence de presse. « Je me sens plus motivé que jamais et je crois plus que jamais en cette équipe. »

Il n’empêche que la presse espagnole évoque déjà le nom d’Antonio Conte pour le remplacer

Il n’est jamais bon de changer d’entraîneur », a objecté le capitaine Sergio Ramos. « Julen a le soutien de tout le vestiaire

Messi grimace de douleur                   

Côté Barça, les choses vont mieux… sur le papier! Avec Messi sur le terrain, l’équipe catalane a facilement pris l’ascendant sur Séville: le capitaine barcelonais a été passeur décisif pour Philippe Coutinho (2e) puis buteur sur une ouverture de Luis Suarez 12e

Mais Messi a vu son bras droit se tordre au moment d’amortir sa chute après un contact avec un adversaire à la 17e minute. Resté longuement au sol en grimaçant de douleur, il a fini par se résoudre à céder sa place au Français Ousmane Dembélé 26e

Et dès la sortie de Messi, le Barça a été moins dominateur, moins brillant, symbole de la dépendance de l’équipe d’Ernesto Valverde à son génie argentin

Le gardien blaugrana Marc-André ter Stegen a ainsi dû multiplier les parades spectaculaires (61e, 85e) pour préserver le score. Luis Suarez a mis le Barça à l’abri en obtenant et transformant un penalty (63e), avant une belle volée d’Ivan Rakitic (88e). Pablo Sarabia (79e) et Luis Muriel (90e+1) ont réduit le score

Bref, même leader, Barcelone peut craindre le pire sans son maître à jouer. Et une semaine cruciale s’annonce avec la réception de l’Inter Milan mercredi en Ligue des champions puis le clasico contre un Real qui aura tout d’une bête blessée

L’Athletic Bilbao a obtenu un point sur le terrain d’Eibar (1-1) dimanche

Eibar et l’Athletic Bilbao se sont quittés sur un match nul (1-1) dimanche lors de la neuvième journée de Liga. Inaki Williams (21e) a répondu à l’ouverture du score du Brésilien Charles sur penalty (17e). Eibar a dominé la suite de la rencontre mais n’a pas réussi à reprendre l’avantage. Dix-septième, Bilbao n’a plus gagné depuis la première journée et un succès face à Leganés 2-1, le 20 août

Villarreal 1 – 1 Atletico Madrid

Free Opinions Sports   + Agences

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.