France : face à l’afflux de migrants, le maire de Bayonne ouvre un accueil d’urgence

مشاهدة
أخر تحديث : mardi 30 octobre 2018 - 10:43
France : face à l’afflux de migrants, le maire de Bayonne ouvre un accueil d’urgence

Depuis mi-septembre, entre 80 et 100 migrants arrivent quotidiennement à Bayonne, dans le Pays basque français. Face à l’urgence de la situation et à l’approche de l’hiver, le maire de la ville a décidé d’ouvrir un centre d’accueil d’urgence où les migrants pourront se reposer quelques jours avant de reprendre leur route. La plupart d’entre eux souhaitent rejoindre d’autres villes en France


Depuis le début de l’année, la ville de Bayonne, dans le Pays basque français, voit arriver quotidiennement des migrants venus d’Espagne. Le flux a considérablement augmenté ces derniers mois. « Cet été, environ 30 à 40 migrants débarquaient chaque jour à Bayonne, contre seulement quelques-uns en début d’année. Depuis mi-septembre, entre 80 et 100 personnes arrivent ici tous les jours », précise à InfoMigrants Annick Sabarots du collectif Etorkinekin Bab, qui leur vient en aide. Parmi eux, des hommes seuls originaires d’Afrique subsaharienne mais aussi des mineurs et des femmes avec enfants

Ces migrants qui atteignent Bayonne ne veulent pas y rester, leur but est de rejoindre d’autres métropoles en France. La ville, située à quelques kilomètres de la frontière espagnole, est  devenue un point de passage pour les migrants en transit. « La plupart veut aller à Paris, Nantes, Bordeaux et Toulouse », note encore Annick Sabarots. Certains espèrent retrouver des membres de leur famille installés en Belgique ou en Allemagne. Mais en attendant de pouvoir monter dans un bus qui les emmène à destination, ils n’ont d’autres choix que de dormir à la rue

Face à cet afflux, les citoyens se sont mobilisés. Des distributions de repas et de vêtements ont été organisées place des Basques, à quelques mètres de la gare routière – c’est ici que s’arrêtent les bus en provenance d’Espagne. Des étudiants en droit apportent également une aide juridique

La mairie aussi a pris des engagements. Suite à l’interpellation des collectifs et des associations, l’édile, Jean-René Etchegaray, s’est rendu à plusieurs reprises sur les lieux de rassemblement des migrants

Lorsque des personnes arrivent sur le territoire de votre commune, dans des situations de telle détresse, un maire ne réfléchit pas beaucoup », a déclaré l’élu à France 3. « En tout cas je ne me suis pas posé beaucoup de questions pour savoir s’il fallait venir en aide à ces populations qui sont en transit et ont pour seul objectif de poursuivre leur route », a-t-il ajouté

Devant l’urgence de la situation et à l’approche de l’hiver, Jean-René Etchegaray a donc décidé d’ouvrir un centre d’accueil d’urgence, quai de Lesseps, non loin de la gare de Bayonne. Le lieu, installé dans des anciens locaux d’un centre d’action sociale, a ouvert ses portes lundi 29 octobre. « Il y aura de la nourriture, des toilettes et de quoi se laver », explique à France 3 Christian Mura, de la fondation Abbé Pierre. Les migrants pourront ainsi se reposer quelques jours avant de reprendre la route

Depuis le début de l’année, l’Espagne est devenue la première porte d’entrée des migrants en Europe, loin devant l’Italie et la Grèce. Un peu plus de 45 000 personnes sont arrivées en Espagne depuis janvier, contre un peu plus de 12 000 l’an dernier à la même période

Par infomigrants.net

 

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.