#France. #Giletsjaunes: ce qu’il a manqué à #Macron

مشاهدة
أخر تحديث : lundi 3 décembre 2018 - 8:48
#France. #Giletsjaunes: ce qu’il a manqué à #Macron

En réalité, le président a voulu transformer la nature même de la politique, en lui préférant une extrême rationalité. Ça ne peut pas marcher. Analyse


Longtemps, Emmanuel Macron a pensé pouvoir faire de la politique sans en faire, en congédiant ce qu’elle avait de plus sensible. La politique étant essentiellement une affaire de passion, il a considéré qu’elle était forcément nocive, qu’elle obstruait la vue, qu’elle empêchait de penser clairement et, enfin, qu’elle tendait à recomposer un clivage droite-gauche, selon lui, artificiel. Pour Macron, et nombre d’élus marcheurs, un rond doit entrer dans un rond, un carré, dans un carré. C’est la politique à froid, celle du « cap » que l’on maintient coûte que coûte, puisqu’il n’y en a pas d’autres et que toute déviation s’apparenterait à un reniement, à de l’irresponsabilité. Quand on aime les chiffres, les courbes et les balances, être qualifié d’irresponsable est l’injure suprême

Quelle que soit l’orientation donnée à sa politique, bonne ou mauvaise, le président a oublié – ou ignore – que la politique est aussi sensorielle, elle commence par regarder les gens dans les yeux, laisser venir leurs mots jusqu’au plus profond de l’oreille, dans l’espoir d’atteindre quelque chose qui ressemble à de l’empathie, associée à de la raison. Facile à dire. Mais il n’a rien fait de tout ça, dans ses débuts. Il a parlé, beaucoup, et a même interrompu ceux des Français qui souhaitaient lui faire part d’un ras-le-bol. Il montrait de l’agacement devant l’agacement. Il a prié les uns et les autres de voir le monde tel qu’il avance et de s’adapter, son maître mot, en dépit des inégalités sociales et territoriales. Il paye ça, aussi, aujourd’hui. À tort ou à raison, on lui fait le procès d’être l’élu d’un milieu et non d’une périphérie.

En outre, ses lacunes ne sont pas, ou peu, comblées par un entourage immédiat, peuplé de strausskahniens, dont on a vanté la qualité des cerveaux, qui excellent dans la stratégie de conquête mais peinent dans l’exercice du pouvoir – Griveaux, à lui seul, concentre tous les travers de la macronie. Ils ont conceptualisé les « helpers », ces petites mains de la campagne, sans voir qu’ils devaient être, eux, les premiers des helpers. L’apport de la société civile au sein de la majorité LREM ne se traduit pas, pour l’instant, par une prise en compte de certaines réalités alliée à de la lucidité sur ce qu’il est envisageable de faire financièrement et ce qui ne l’est pas. Une réforme peut s’expliquer et même s’entendre. À condition d’avoir « des racines et des ailes » (Macron). On ne voit que les ailes, certains élus, en effet, ne touchent plus sol

Les libéraux devraient s’indigner du tort que leur causent ces représentants En marche ! qui sont, parfois, la caricature des libéraux prétentieux, à qui on ne l’a fait pas, qui ne raisonnent qu’en stock et en flux. Il tombe dans les pièges qu’on leur annonçait. Une anecdote : lorsqu’il était président de la République, Nicolas Sarkozy s’est vu remettre une note sur le sauvetage d’une usine de la part de l’un de ses conseillers techniques

En substance, celle-ci expliquait que l’on ne pouvait rien faire. Ce fut un peu court aux yeux du président, qui demanda à son auteur de reprendre la note en lui demandant ce qu’il ferait si sa mère travaillait dans cette usine. Il lui demandait, non un miracle ou bien l’impossible, mais un supplément d’âme, quelque chose qui limite la casse, atténue les peines. C’est le prix à payer lorsqu’on fait de la politique. La mobilisation des Gilets jaunes doit signer son retour, quitte, parfois, à faire entrer des ronds dans des carrés

Par Saïd Mahrane/lepoint.fr + Free Opinions
رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.