Le Nobel de la paix récompense la lutte contre les violences sexuelles

مشاهدة
أخر تحديث : vendredi 5 octobre 2018 - 10:26
Le Nobel de la paix récompense la lutte contre les violences sexuelles

Le gynécologue congolais Denis Mukwege, qui répare et reconstruit les femmes victimes de viols en République démocratique du Congo, et Nadia Murad, jeune yézidie ancienne esclave sexuelle de l’EI, ont reçu le Prix Nobel de la paix


Le comité Nobel précise avoir choisi de récompenser le médecin congolais et la militante yézidie pour leurs efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre

Denis Mukwege et Nadia Murad ont tous les deux risqué personnellement leur vie en luttant courageusement contre les crimes de guerre et en demandant justice pour les victimes », a déclaré la présidente du comité Berit Reiss-Andersen vendredi devant les médias. « Un monde plus pacifique ne peut advenir que si les femmes, leur sécurité et droits fondamentaux sont reconnus et préservés en temps de guerre », a-t-elle ajouté

Les deux vainqueurs incarnent une cause planétaire qui dépasse le cadre des seuls conflits, comme en témoigne le raz-de-marée planétaire #MeToo déclenché il y a un an par des révélations de la presse

Nadia Murad, une victime de l’EI

A 25 ans, Nadia Murad a survécu aux pires heures traversées par son peuple, les Yézidis d’Irak, jusqu’à en devenir une porte-parole respectée. Lors de la percée du groupe Etat islamique en 2014, les djihadistes sont entrés dans son village irakien, ont tué des hommes, transformé en enfants-soldats les plus jeunes et condamné des milliers de femmes aux travaux forcés et à l’esclavage sexuel

Conduite de force à Mossoul, la « capitale » irakienne de l’EI, Nadia Murad a vécu de longs mois de calvaire: torture, viols collectifs, vente puis multiples reventes sur les marchés aux esclaves, reniement forcé de sa religion. L’explication: pour l’EI, les Yézidis, des kurdophones fidèles à une religion ésotérique ancestrale, croyant en un Dieu unique, sont des hérétiques

Après avoir pu fuir vers le Kurdistan irakien avec de faux papiers, Nadia Murad s’est éveillée au militantisme et a pu rejoindre sa soeur en Allemagne, où elle vit toujours. Celle qui a perdu six de ses frères et sa mère durant ce confit entend faire reconnaître les persécutions commises en 2014 comme un génocide

Denis Mukwege, l’homme qui répare les femmes

Travailler sans relâche et ne jamais se résigner à l’horreur, le Dr Denis Mukwege « répare » depuis des années les femmes violées victimes des guerres oubliées dans l’est de la République démocratique du Congo. Agé de 63 ans, ce fils de pasteur est rentré dans son pays après ses études en France en vue d’oeuvrer pour la dignité des femmes du Kivu

En 1999, le Dr Mukwege a créé l’hôpital de Panzi. Conçu pour permettre aux femmes d’accoucher convenablement, le centre est rapidement devenu une clinique du viol à mesure que le Kivu sombre dans l’horreur de la deuxième guerre du Congo (1998-2003) et de ses viols de masse

A deux mois et demi d’élections cruciales en RDC, les jurés du prix Nobel ont aussi récompensé une voix parmi les plus sévères envers le régime du président Joseph Kabila, davantage entendue à l’étranger qu’au pays

Free Opinions/agences
رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.