Les migrants honduriens reprennent leur périple depuis le sud du Mexique

مشاهدة
أخر تحديث : mercredi 24 octobre 2018 - 4:35
Les migrants honduriens reprennent leur périple depuis le sud du Mexique

Après une journée de repos à Huitxla dans le sud du Mexique, des milliers de migrants honduriens doivent reprendre leur marche en direction des Etats-Unis mercredi. Et une nouvelle « caravane » est en route


Après deux jours en territoire mexicain, les migrants se sont arrêtés mardi à 70 kilomètres de la frontière méridionale avec le Guatemala. Ils y ont repris des forces, la plupart pour la première fois depuis leur départ du nord du Honduras le 13 octobre et 800 kilomètres parcourus. Il leur en reste 3000 pour atteindre la frontière américaine

Parallèlement, une seconde caravane d’environ un millier de Honduriens, partie dimanche, poursuit sa traversée à pied du Guatemala en direction de la frontière mexicaine

Investissement promis

Le président du Honduras a promis des emplois à ses compatriotes partis dans la caravane s’ils rentrent au pays. Juan Orlando Hernandez a détaillé un plan de 27 millions de dollars pour « le retour sûr » des migrants qui inclut des subsides, des logements, des projets agricoles, du travail dans des chantiers publics, des crédits pour microentreprises et des bourses d’études

Défier notre souveraineté

Le vice-président américain, Mike Pence, a suggéré mardi que des organisations honduriennes « de gauche » financées par le Venezuela étaient derrière la première « caravane », après s’être entretenu avec le président hondurien

Cette « caravane » de migrants est envoyée « vers le Nord pour défier notre souveraineté », a-t-il déclaré. Il faisait ainsi écho aux propos de Donald Trump qui avait lancé lundi soir au Texas, devant des supporters: C’est un assaut contre notre pays, un assaut

Tensions américano-mexicaines

Le président américain Donald Trump, qui fait campagne pour les élections cruciales de mi-mandat, a dit avoir mis en alerte l’armée et les gardes-frontières face à cette « urgence nationale ». Et a également reproché à l’armée et à la police mexicaines d’être « incapables » d’arrêter les migrants

Nous n’allons pas nous plier à l’exigence de quelque gouvernement que ce soit qui prétend provoquer chez le Mexique une réaction hostile, lui a rétorqué le ministre de l’Intérieur mexicain, Alfonso Navarrete, interrogé par la presse à Mexico

Free Opinions/ATS
رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.