Ligue des #champions de l’UEFA |#Tottenham – #Liverpool : #JürgenKlopp, la victoire après les échecs.. #Photos

مشاهدة
أخر تحديث : dimanche 2 juin 2019 - 11:45
Ligue des #champions de l’UEFA |#Tottenham – #Liverpool : #JürgenKlopp, la victoire après les échecs.. #Photos

Le coach de Liverpool, souvent considéré comme un « perdant » a obtenu un sacre qui fera date dans sa carrière. Klopp a mené Liverpool au sommet

Depuis 2012 et son dernier titre obtenu, une League Cup, Liverpool était à la recherche d’un trophée. Les Reds ont attendu la venue de Jürgen Klopp afin de se positionner et surtout perdurer parmi les meilleures équipes du continent. Ce Liverpool qui a disputé une seconde finale de Ligue des champions consécutive, samedi soir face à Tottenham (2-0). L’issue, cependant, aura été bien différente de celle connue contre le Real Madrid de Cristiano Ronaldo, l’an passé à Kiev défaite 3-1

C’est au meilleur moment possible que les Reds ont ouvert le score par Mohamed Salah avant de doubler la mise et tuer le suspense par l’intérmédiaire d’un Divock Origi plongé dans un conte de fées. Le triomphe de Liverpool est aussi celui de Klopp. Celui d’une équipe de rock and roll, celui d’une équipe habitée par un projet, une idée commune. Klopp, l’entraîneur du football de pression, a réalisé un travail minutieux afin de faire croire ses joueurs en sa perspective

Face à Tottenham, comme l’a analysé José Mourinho, Liverpool a montré un visage moins frénétique que de coutume, sans doute conditionné par le fait de jouer une finale. « Vous ne vous souvenez pas de (Jordan) Henderson, (Gini) Wijnaldum, Fabinho, (James) Milner étant proches des trois joueurs attaquants, pour qu’un parvienne dans la surface, rien. Ils sont restés dans un bloc de sept, ils étaient très pragmatiques, très solides défensivement », a jugé l’ancien entraîneur de Manchester United au micro de beIN Sports

L’entraineur allemand avait connu l’échec l’année dernière à ce même stade de la compétition face au Real Madrid. Il avait aussi perdu en 2013 à la tête de son précédent club du Borussia Dortmund (contre le Bayern Munich). Enfin, il y a aussi eu la contre-performance en finale de la Ligue Europa contre Séville en 2016. Mais samedi soir, au Wanda Metropolitano de Madrid, la donne a été différente. Enfin, l’étiquette de « gagnant », pourra être posée sur le dos du technicien

En conférence de presse après la rencontre, il n’a d’ailleurs pas manqué de réagir à ce thème : « D’habitude, je m’assieds ici un peu plus tôt et j’explique comment perdre ce match, mais cette fois j’adorerais, enfin non.. Je ne veux rien expliquer, je veux juste profiter du fait que l’ont ai gagné cette finale. Les six dernières fois avec ma famille, nous partions avec la médaille d’argent en vacances, ce n’est pas super cool. Cette année c’est complètement différent. Cette victoire c’est pour eux également », a-t-il indiqué

Au-delà de certaines performances individuelles, comme celles d’Alisson, Van Dijk ou Salah, cette victoire est le triomphe d’un homme qui, plusieurs fois vaincu dans les grands moments, a su revenir à force de travail. Et gagner. La victoire de Jürgen Klopp

Free Opinions Sports   + agences

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.