L’#ONU patine sur la question des #violences #sexuelles lors des conflits

مشاهدة
أخر تحديث : mercredi 24 avril 2019 - 6:09
L’#ONU patine sur la question des #violences #sexuelles lors des conflits

Les Nobel de la Paix 2018 Denis Mukwege et Nadia Murad ont réclamé mardi à l’ONU justice pour les victimes de violences sexuelles dans les conflits. Une résolution a été adoptée, mais a été amputée de sa substance par les Etats-Unis, la Russie et la Chine

Nous déplorons que des menaces de veto aient été agitées par des membres permanents de ce Conseil pour contester 25 ans d’acquis en faveur des droits des femmes dans des situations de conflits armés, a lancé l’ambassadeur français à l’ONU, François Delattre, après l’adoption du texte par le Conseil de sécurité par 13 voix et 2 abstentions Russie et Chine

En recul sur l’avortement et opposés à la Cour pénale internationale, les Etats-Unis ont voté pour la résolution, mais après en avoir fait retirer ses mentions liées aux droits sexuels et reproductifs. La création d’un « mécanisme » facilitant la poursuite en justice des auteurs de violences sexuelles a aussi été rejetée par Washington, Moscou et Pékin.

Intolérable

Nous sommes consternés par le fait qu’un Etat ait exigé le retrait de la référence à la santé sexuelle et reproductive pourtant agréée dans de précédentes résolutions en 2009 et 2013, a précisé François Delattre en visant les Etats-Unis

Il est intolérable et incompréhensible que le Conseil de sécurité soit incapable de reconnaître que les femmes et les filles qui ont subi des violences sexuelles en temps de conflit et qui n’ont évidemment pas choisi d’être enceintes, ont le droit d’avoir le choix d’interrompre leur grossesse, a-t-il insisté.

Triple opposition

Dans son texte d’origine, l’Allemagne voulait créer un groupe de travail formel – idée abandonnée -, pousser à la création d’un organisme international pour aider à faire juger les coupables, et développer la protection des survivants, notamment les femmes violées tombant enceintes

Les négociations ont été ardues, selon des diplomates. Outre la menace d’un veto américain, Russie et Chine ont été jusqu’à proposer un texte concurrent à celui de l’Allemagne sans aller jusqu’à demander un vote

En définitive, cette triple opposition américano-russo-chinoise a conduit l’Allemagne à réduire à la « portion congrue » de son texte, selon un diplomate

Free Opinions/agences

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.