Meurtre de deux Scandinaves au #Maroc : ce qui a conduit les #enquêteurs sur la piste #terroriste

مشاهدة
أخر تحديث : vendredi 21 décembre 2018 - 7:44
Meurtre de deux Scandinaves au #Maroc : ce qui a conduit les #enquêteurs sur la piste #terroriste

Au Maroc, l’enquête avance sur le meurtre de deux touristes scandinaves dans les montagnes du sud du pays. Au total, quatre personnes ont été arrêtées et les autorités tentent d’authentifier une vidéo de décapitation. Plusieurs spécialistes du terrorisme relaient l’existence d’une vidéo d’allégeance à l’Etat islamique des quatre suspects


Au Maroc, après la découverte des corps sans vie de Louisa Vesterager Jespersen et Maren Ueland, deux touristes âgées de 24 et 28 ans et originaires du Danemark et de Norvège, dans les montagnes de l’Atlas lundi, les autorités avaient dans un premier temps dit suivre la piste du « crime crapuleux ». Mais de nouveaux éléments les ont conduites à envisager sérieusement la piste terroriste. L’enquête s’emploie à « vérifier le mobile terroriste qui est soutenu par des preuves et par les données de l’enquête », peut-on ainsi lire dans un communiqué du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), une unité de police d’élite chargée des investigations sur le terrain, diffusées jeudi

Lors d’un point presse jeudi, le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, a évoqué un « acte criminel et terroriste ». Les autorités marocaines ont fait savoir que les deux jeunes femmes avaient été tuées à l’arme blanche, et que l’une d’entre elles avait été décapitée

Une vidéo d’allégeance à l’Etat islamique découverte 

Au total, quatre personnes ont été arrêtées depuis le début de la semaine 

Un premier suspect, décrit comme appartenant à un « groupe extrémiste », a été arrêté lundi dans un quartier populaire de Marrakech

Trois autres suspects ont été arrêtés jeudi matin

Plusieurs spécialistes du terrorisme, dont Romain Caillet, relaient l’existence d’une vidéo d’allégeance à l’Etat islamique – et à son chef Abou Bakr al-Baghdadi – des quatre suspects. Ces trois hommes « ont des liens avec le milieu islamiste radical », avait déclaré dès mercredi à l’AFP une source proche du dossier, alors qu’ils étaient encore en cavale

Ce que l’on sait des suspects arrêtés 

Un avis de recherche a été diffusé mercredi par la police marocaine. On y voit leurs photos d’identité en noir et blanc

Les trois hommes sont originaires de Marrakech. Ils ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de quitter la ville

Ils étaient rasés et portaient des vêtements ordinaires lors de leur arrestation à la gare routière de Marrakech, selon des photographies diffusées par la police

L’un d’eux a des antécédents judiciaires « liés à des actes terroristes », a rapporté l’AFP

La presse marocaine donne d’autres détails sur leur âge et leur identification précise – ils seraient notamment âgés de 25 à 33 ans – mais ceux-ci n’ont pas encore été confirmés par les autorités

Une vidéo de décapitation est en cours d’authentification

Une vidéo est également au coeur de l’enquête. Elle circule sur les réseaux sociaux et son existence est largement relayée par les médias marocains qui décrivent des images insoutenables. Les hommes présents sur cette vidéo font référence à leurs « frères de Hajin », un fief de l’Etat islamique en Syrie repris la semaine dernière par la coalition arabo-kurde soutenue par Washington

Pour l’heure, le procureur de Rabat a simplement précisé qu’une « vidéo relayée sur les réseaux sociaux, présentée comme montrant le meurtre d’une des deux touristes » était en cours d’authentification. « La vidéo, nous sommes sur le plan technique en train de l’analyser, nous ne pouvons pas encore confirmer ou démentir son authenticité. La vidéo est entre les mains du laboratoire scientifique. C’est une question d’heures », a encore précisé le porte-parole de la Direction générale de la sûreté nationale DGSN

La vidéo se trouvent également dans les mains des autorités danoises. Le PET (le service de renseignement danois) « et la Police nationale danoise sont en train d’analyser la vidéo et ne sont actuellement pas en mesure de faire d’autres commentaires sur son authenticité », écrivent les autorités dans un communiqué, précisant qu’elles sont en contact étroit avec leurs homologues au Maroc

Plusieurs médias marocains décrivent les éléments de cette vidéo, indiquant notamment que l’un des hommes revendique son geste au nom du combat mené en Syrie. Mais pour l’heure, il n’y a eu aucune revendication

Un « crime bestial » selon le Premier ministre danois 

A Copenhague, le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen a dénoncé « un crime bestial », évoquant une affaire qui pourrait être « motivée par des raisons politiques et donc un acte terroriste ». Lors d’une conférence de presse jeudi matin, il a toutefois précisé que « les détails (…) [n’avaient] pas encore été clarifiés ». La Première ministre norvégienne, Erna Solberg, a elle condamné une attaque brutale et dénuée de sens sur des innocents

Les deux jeunes femmes, qui étudiaient toutes les deux à l’University College of Telemark en Norvège, étaient parties ensemble pour un mois de vacances au Maroc, dans cette région du Haut-Atlas bien connue des randonneurs. Leurs corps ont été découverts sur un site isolé où elles avaient planté leur tente pour la nuit, à deux heures de marche du village d’Imlil, sur le chemin du Mont Toubkal, le plus haut sommet d’Afrique du Nord

Toutes les randonnées dans la région ont été annulées et le pays craint des répercussions sur le tourisme à l’approche des fêtes de fin d’année. Une marche est organisée samedi au Maroc pour rendre hommage aux deux victimes.  Depuis des attaques suicide à Casablanca (33 morts) en 2003 et à Marrakech (17 morts) en 2011, le Maroc a durci son dispositif sécuritaire et son arsenal législatif, tout en renforçant l’encadrement du secteur religieux et la coopération internationale pour la lutte antiterroriste

Par  Marianne Enault – jdd.fr
رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.