Qualifications #Euro2020 : les Bleus tombent en #Turquie. #Vidéo et les #images

مشاهدة
أخر تحديث : dimanche 9 juin 2019 - 2:31
Qualifications #Euro2020 : les Bleus tombent en #Turquie. #Vidéo et les #images

Défaits (2-0) en Turquie, les champions du monde ont une nouvelle fois été rattrapés par la malédiction du mois de juin. Ils se compliquent la tâche en vue des éliminatoires de l’Euro 2020

Cette semaine, pour raviver l’esprit de la Coupe du monde, il valait mieux se trouver à l’Elysée qu’à Konya. Il y avait plus de souffle dans le discours de Macron rembobinant le Mondial que sur la pelouse samedi soir, où les Bleus, pâles chevaliers de la Légion d’honneur, ont été dépassés, asphyxiés, sans cesse à contresens. Non, c’est bien la malédiction du mois de juin des années impaires qui rôde encore et toujours dans le sillage des vice-champions d’Europe comme des champions du monde ou des encore rien, de 2013 à 2019 en passant par 2017. Rien ne change et c’est comme si les Tricolores avaient besoin de ce conservatisme pour se réinventer en permanence

Ils vont finir le travail mardi en Andorre, et a priori gagner, sous peine de séisme. Après, Didier Deschamps tirera son habituel bilan et certains reviendront plus difficilement que d’autres voire pas avant longtemps. À la pause, le sélectionneur a déjà changé tout son côté gauche avec un Matuidi pour une fois sans impact et un Digne, impliqué dans tout ce que l’équipe a fait de mal, à moins qu’il ne soit parfois à l’origine lui-même des maux bleus

Les partenaires de Lloris n’ont jamais rien proposé, ne profitant pas de leur maîtrise initiale pour une utilisation pertinente du ballon. Günok, le gardien turc, n’a jamais rien vu venir, se transformant en Sœur Anne de la confrérie des portiers. Ils n’ont jamais trouvé Giroud dos au but, Griezmann cherchait sa place entre les lignes quand Mbappé était branché sur courant négatif. Alors ils sont retombés dans leur travers de toujours, la concentration sur les coups de pied arrêtés (1-0, 30e), avant que le non-match ne tourne au fiasco (2-0, 40e). À ne rien donner, on s’expose à prendre et les Bleus ont pris et plutôt cher, même

Onze joueurs perdus

Tout était annoncé, rien n’a été retenu. Les matchs du mois de juin, la ferveur nationaliste turque, le renouveau de cette sélection de jeunes conduite par le mage Senol Gunes. En juin, les A sont bons pour les frissons, la montée du désir, pas pour la dernière semaine de devoirs avant les vacances. Cela tombe bien : l’année prochaine, il y a l’Euro 2020 et les Bleus en seront l’un des favoris. Encore faut-il se qualifier. Cette défaite remet en cause la première place, pas le ticket d’accès au Championnat d’Europe puisque les deux premières places de la poule autorisent le voyage

C’est donc chaque fois pareil et dans ces moments-là, ce n’est plus une équipe, juste onze joueurs perdus, sans ressort ni idées, en Suède le 9 juin 2017 (2-1) comme en Turquie, un 8 juin 2019. Deschamps est en poste depuis sept ans et s’il ne trouve pas la solution, c’est peut-être qu’il n’y en a pas, même si la fatalité n’est jamais une bonne base de travail et de rebond. Mais que dire ? Que les A sortent d’une saison épuisante, qu’ils n’ont plus de jambes et qu’il leur aurait fallu un adversaire plus faible que la Turquie pour s’en sortir avec ce physique de moineau et cette concentration incertaine. Andorre, les Bleus comptent sur vous mardi, ils n’en peuvent plus. Sur un synthétique d’un autre temps, contre des amateurs limités, ils devront éviter le piège et une nouvelle humiliation

Free Opinions Sports + agences

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.