Tuberculose multirésistante : un traitement plus court fait enfin ses preuves

مشاهدة
أخر تحديث : lundi 25 mars 2019 - 5:57
Tuberculose multirésistante : un traitement plus court fait enfin ses preuves

Un essai clinique a montré qu’on peut guérir près de 80 % des patients atteints de formes sévères de tuberculose en seulement 9 à 11 mois de traitement, au lieu des 20 à 24 mois habituels

Chaque jour, près de 4 400 personnes meurent encore de la tuberculose à travers le monde. L’équivalent de vingt accidents d’avion. Dans la lutte contre ce fléau, un enjeu important est de réduire la durée des traitements qui ciblent le bacille de Koch (Mycobacterium tuberculosis), la bactérie responsable de la maladie. Ce, tout en garantissant les mêmes chances de guérison aux patients. Un objectif plus vital encore pour ceux qui souffrent de formes dites « multirésistantes », quand le bacille échappe aux deux plus puissants antituberculeux utilisés en première intention

Ces formes constituent une « crise de santé publique », alerte l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Dans le monde, seulement 54 % des cas de tuberculose multirésistante sont traités avec succès. » En 2017, près de 460 000 personnes ont contracté une forme de tuberculose multirésistante. Trois pays concentrent la moitié des cas mondiaux : l’Inde (24 %), la Chine (13 %) et la Russie 10 %

A quelques jours de la Journée mondiale de la tuberculose, dimanche 24 mars, une bonne nouvelle, espérée depuis longtemps, s’est vue confirmée. C’est la démonstration formelle, enfin, qu’on peut réduire de moitié la durée de traitement de la tuberculose multirésistante – tout en offrant une efficacité équivalente aux patients. On imagine les atouts d’un tel traitement plus court : moins d’abandon de la part des patients, moins d’effets indésirables – et un coût très fortement réduit

Le 13 mars, The New England Journal of Medicine publiait les résultats de l’essai clinique Stream, mené en Afrique du Sud, en Ethiopie, en Mongolie et au Vietnam. Financé par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (Usaid), il a été mis en place par l’Union internationale contre la tuberculose, et réalisé par le University College de Londres (UCL), l’Ecole de médecine tropicale de Liverpool et l’Institut de médecine tropicale d’Anvers

Par Florence Rosier – lemonde.fr

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.